gonadique deux sexes sexe entre amis

La testostérone produite par le testicule possède une action sur l'axe hypothalamo-hypophysaire. Cette action est inhibitrice puisqu'elle ralentit l'activité de l'hypothalamus. La testostérone ralentit l'activité sécrétrice de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Elle se fixe sur des récepteurs cellulaires. Comme elle ralentit leur fonctionnement, on dit que c'est un rétrocontrôle négatif ou inhibiteur. À l'image des autres hormones stéroïdes, la testostérone est un dérivé du cholestérol. C'est dans les testicules que les plus grandes quantités de testostérone sont produites, mais elle est également synthétisée en plus petites quantités par les cellules thécales et les ovaires , la zone réticulée de la cortico-surrénale , et le placenta.

Cette conversion périphérique est la source principale de testostérone chez la femme ménopausée. Dans les testicules, la testostérone est produite par les cellules de Leydig. Vu la double fonction de la gonade mâle, la testostérone influe directement sur la spermatogénèse.

Il existe un équilibre entre la fraction de testostérone fixée sur la SHBG et la fraction libre. Seule la testostérone libre et celle liée à l'albumine est biologiquement active. Les niveaux de testostérone dans le système sanguin varient naturellement au cours d'une période de vingt-quatre heures, avec des pics tôt le matin [ 7 ]. Le sommeil contribue à la régénération de la testostérone, et un manque de sommeil peut avoir des conséquences sur celle-ci [ 7 ].

Après 30 ans, la plupart des hommes commencent à connaître une baisse progressive de la testostérone. Une diminution de la libido s'accompagne parfois de la baisse de la testostérone, conduisant de nombreux hommes à croire à tort que leur perte d'intérêt pour le sexe est simplement due au vieillissement [ 8 ]. Un mâle tendu pourrait connaître une baisse de la production ou de la sensibilité à la testostérone, liées à la surproduction du cortisol [ 9 ] , [ 10 ].

Quant à des apports exogènes d'androgènes, ceux-ci augmentent dangereusement la pression artérielle [ 9 ]. Certains aliments contiennent des substances qui peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le flot de testostérone dans le corps mâle.

Ces éléments, minéraux ou substances chimiques, peuvent également se trouver dans un état pur en forme de comprimés. Parmi les éléments ayant un effet excitateur notoire on compte le zinc [ 11 ]. De plus, la proportion de lipides, glucides en tant que source d'énergie et protéines consommée a une influence.

Une surconsommation de protéines et un manque d'énergie entraînent une baisse de l'androgène [ 12 ]. On souligne aussi l'importance de matières grasses y compris les saturées et la nécessité de réduire la consommation de sucres simples, notamment pour éviter ou réduire l'obésité et le syndrome métabolique [ 13 ] , [ 14 ].

La vitamine D , dont la production est stimulée par une exposition aux rayons solaires, est évoquée pour une production saine de la testostérone mais n'aboutit pas à une augmentation significative [ 15 ].

Bien que la plupart des recherches aient démontré que l'alcool inhibe la sécrétion de testostérone, une étude a montré que l'alcool peut parfois induire une augmentation rapide des concentrations plasmatiques et cérébrales de testostérone. Cette constatation, qu'un certain niveau de consommation d'alcool pourrait augmenter la testostérone dans le cerveau de certaines personnes, pourrait expliquer pourquoi l'alcool rend certaines personnes agressives en état d'ébriété [ 16 ] , [ 17 ] , [ 18 ].

Plusieurs études ont démontré que des pesticides dans l' agriculture conventionnelle , en plus de produits chimiques dans la vie moderne, ont contribué à la baisse générale des niveaux de testostérone [ 20 ] et de la fertilité masculine mondiale. Si la pratique d'un sport régulier et impliquant d'importantes masses musculaires squat , deadlift et power clean par exemple peut avoir un effet positif sur les niveaux de testostérone dans le corps, il est noté qu'un régime de sur entraînement peut réduire le taux résiduel de testostérone [ 23 ].

Une étude émanant d'un laboratoire de psychologie de l' université du Michigan tend à démontrer que la production d'hormones telles que la testostérone et la progestérone pouvaient être stimulée ou inhibée par des facteurs psychologiques. La production d'hormones est immédiatement affectée, de manière différente selon le sexe des sujets, mais aussi selon qu'ils sont naturellement d'importants producteurs d'une hormone ou non.

L'effet psychologique d'une victoire, même si l'homme ne participe pas physiquement, a été démontré [ 25 ]. La testostérone fait partie du groupe des androgènes qui rassemble la testostérone et la dihydrotestostérone DHT. Ce sont ces deux hormones qui sont capables d'activer le récepteur aux androgènes, présent sur de nombreux organes.

C'est via ce récepteur que les androgènes médient leur action. Il est important de noter que c'est la DHT qui a la plus forte affinité pour ce récepteur, en d'autres termes, c'est la DHT la vraie hormone active.

La testostérone est produite par les testicules via la stimulation hypothalamo-hypophysaire puis est ensuite transformée en DHT par une enzyme, la 5alpha-réductase, présente essentiellement dans la prostate. D'autres organes comme la peau, possèdent aussi une activité 5alpha-réductase faible leur permettant d'utiliser directement la testostérone.

La testostérone et surtout la DHT interviennent dans la virilisation via leur récepteur la voix devient plus grave, la pousse des poils est stimulée.

Contrairement à une croyance populaire, la testostérone n'est pas associée à une augmentation de l'agressivité sauf l'agressivité territoriale chez les animaux. Cependant, elle est associée à la compétition sociale et aux comportements de dominance. Elle augmente durant l'anticipation d'activités sportives et après la victoire. Elle accentue aussi la réaction autonome aux visages menaçants.

Elle produit aussi une réduction des réactions de peur et de stress. Elle réduit le réflexe de sursaut et l'orientation aux stimuli aversifs. Elle réduit aussi la réponse hormonale au stress [ 28 ]. La testostérone participe à la perte de cheveux des hommes avec l'âge. Le taux de testostérone décroit avec l'âge [ 29 ]. La supplémentation en cette hormone chez l'homme âgé n'a pas démontré d'intérêt substantiel dans la prévention du déclin de la force musculaire, de celui des fonctions intellectuelles ou au niveau de la qualité de vie [ 30 ].

Elle pourrait même augmenter le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires [ 31 ]. Chez la femme ménopausée, elle pourrait améliorer la libido [ 32 ]. Chez le rat mâle, le comportement sexuel dépend du niveau de testostérone. La castration réduit l'activité sexuelle. La testostérone augmente l'activité sexuelle. La transformation de la testostérone en estradiol par l' aromatase produit les effets activateurs de la testostérone sur le comportement sexuel. Avec le blocage de l'aromatase, on observe une baisse des comportements mâles, une hausse des comportements femelles, ainsi qu'une hausse de l'attirance pour les mâles.

L'injection intramusculaire d'énanthate de testostérone est efficace durant deux à trois semaines [ 33 ] mais les injections peuvent être douloureuses.

L'undecanoate de testostérone se fait par une injection toutes les dix semaines [ 34 ]. En implant sous-cutané , la durée d'action peut être prolongée quatre à cinq mois après sa mise en place [ 35 ]. La voie transdermique peut être utilisée application de crème contenant l'hormone ou patch.

Une rougeur et un prurit sont assez fréquents sur le lieu d'application [ 36 ]. La surface utilisée et le lieu d'application sont assez neutres vis-à-vis des concentrations sanguines en hormone obtenues [ 37 ]. Dans le même registre il existe une forme à coller sur la muqueuse buccale et semblant donner des taux de testostérone plus stable [ 38 ].

Sous forme de comprimés, la testostérone est d'efficacité très variable [ 39 ] et n'est pas disponible dans tous les pays. La supplémentation hormonale augmente le désir sexuel, la réussite des rapports, la satisfaction sexuelle ainsi que le nombre d'érections nocturnes.

Les résultats tendent toutefois à diminuer avec le temps malgré un taux de testostérone constant [ 40 ]. Venez donc nous faire un coucou: La deuxième édition du Fest-Noz dégenré se déroulera le 9 juin prochain à St Riwal.

Au programme ateliers, rencontres et musique trad! À propos Contact publier Se connecter. Comment se passe la modération? Infos locales Féminismes - Genres - Sexualités. Publié le 24 octobre Mise à jour le 29 octobre Entre deux sexes , 56min Ce documentaire présente des témoignages de personnes intersexes, décrit avec subtilité un bout de cette communauté qui se rencontre et se bat encore contre les mutilations, stérilisations, traitements hormonaux non consentis.

Compléments d'info à l'article Proposer un complément d'info. Agenda du Bocal du mois de juin Voici le merveilleux agenda du mois de juin du Bocal, local au 2 allée de Finlande à Rennes. Samedi 12 mai aux escarpaulettes.

..

Video sexe gratuite sex rencontre

Une injection de testostérone directement dans l'hypophyse antérieure est sans effet. Par contre, une injection dans l'hypothalamus provoque une baisse de l'activité de l'hypophyse et une régression des testicules si l'expérience est faite sur un rat non castré. La testostérone produite par le testicule possède une action sur l'axe hypothalamo-hypophysaire. Cette action est inhibitrice puisqu'elle ralentit l'activité de l'hypothalamus. La testostérone ralentit l'activité sécrétrice de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Elle se fixe sur des récepteurs cellulaires. Comme elle ralentit leur fonctionnement, on dit que c'est un rétrocontrôle négatif ou inhibiteur. À l'image des autres hormones stéroïdes, la testostérone est un dérivé du cholestérol. C'est dans les testicules que les plus grandes quantités de testostérone sont produites, mais elle est également synthétisée en plus petites quantités par les cellules thécales et les ovaires , la zone réticulée de la cortico-surrénale , et le placenta.

Cette conversion périphérique est la source principale de testostérone chez la femme ménopausée. Dans les testicules, la testostérone est produite par les cellules de Leydig. Vu la double fonction de la gonade mâle, la testostérone influe directement sur la spermatogénèse. Il existe un équilibre entre la fraction de testostérone fixée sur la SHBG et la fraction libre.

Seule la testostérone libre et celle liée à l'albumine est biologiquement active. Les niveaux de testostérone dans le système sanguin varient naturellement au cours d'une période de vingt-quatre heures, avec des pics tôt le matin [ 7 ].

Le sommeil contribue à la régénération de la testostérone, et un manque de sommeil peut avoir des conséquences sur celle-ci [ 7 ]. Après 30 ans, la plupart des hommes commencent à connaître une baisse progressive de la testostérone. Une diminution de la libido s'accompagne parfois de la baisse de la testostérone, conduisant de nombreux hommes à croire à tort que leur perte d'intérêt pour le sexe est simplement due au vieillissement [ 8 ]. Un mâle tendu pourrait connaître une baisse de la production ou de la sensibilité à la testostérone, liées à la surproduction du cortisol [ 9 ] , [ 10 ].

Quant à des apports exogènes d'androgènes, ceux-ci augmentent dangereusement la pression artérielle [ 9 ]. Certains aliments contiennent des substances qui peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le flot de testostérone dans le corps mâle.

Ces éléments, minéraux ou substances chimiques, peuvent également se trouver dans un état pur en forme de comprimés. Parmi les éléments ayant un effet excitateur notoire on compte le zinc [ 11 ].

De plus, la proportion de lipides, glucides en tant que source d'énergie et protéines consommée a une influence. Une surconsommation de protéines et un manque d'énergie entraînent une baisse de l'androgène [ 12 ].

On souligne aussi l'importance de matières grasses y compris les saturées et la nécessité de réduire la consommation de sucres simples, notamment pour éviter ou réduire l'obésité et le syndrome métabolique [ 13 ] , [ 14 ]. La vitamine D , dont la production est stimulée par une exposition aux rayons solaires, est évoquée pour une production saine de la testostérone mais n'aboutit pas à une augmentation significative [ 15 ]. Bien que la plupart des recherches aient démontré que l'alcool inhibe la sécrétion de testostérone, une étude a montré que l'alcool peut parfois induire une augmentation rapide des concentrations plasmatiques et cérébrales de testostérone.

Cette constatation, qu'un certain niveau de consommation d'alcool pourrait augmenter la testostérone dans le cerveau de certaines personnes, pourrait expliquer pourquoi l'alcool rend certaines personnes agressives en état d'ébriété [ 16 ] , [ 17 ] , [ 18 ]. Plusieurs études ont démontré que des pesticides dans l' agriculture conventionnelle , en plus de produits chimiques dans la vie moderne, ont contribué à la baisse générale des niveaux de testostérone [ 20 ] et de la fertilité masculine mondiale.

Si la pratique d'un sport régulier et impliquant d'importantes masses musculaires squat , deadlift et power clean par exemple peut avoir un effet positif sur les niveaux de testostérone dans le corps, il est noté qu'un régime de sur entraînement peut réduire le taux résiduel de testostérone [ 23 ].

Une étude émanant d'un laboratoire de psychologie de l' université du Michigan tend à démontrer que la production d'hormones telles que la testostérone et la progestérone pouvaient être stimulée ou inhibée par des facteurs psychologiques. La production d'hormones est immédiatement affectée, de manière différente selon le sexe des sujets, mais aussi selon qu'ils sont naturellement d'importants producteurs d'une hormone ou non.

L'effet psychologique d'une victoire, même si l'homme ne participe pas physiquement, a été démontré [ 25 ]. La testostérone fait partie du groupe des androgènes qui rassemble la testostérone et la dihydrotestostérone DHT. Ce sont ces deux hormones qui sont capables d'activer le récepteur aux androgènes, présent sur de nombreux organes. C'est via ce récepteur que les androgènes médient leur action. Il est important de noter que c'est la DHT qui a la plus forte affinité pour ce récepteur, en d'autres termes, c'est la DHT la vraie hormone active.

La testostérone est produite par les testicules via la stimulation hypothalamo-hypophysaire puis est ensuite transformée en DHT par une enzyme, la 5alpha-réductase, présente essentiellement dans la prostate. D'autres organes comme la peau, possèdent aussi une activité 5alpha-réductase faible leur permettant d'utiliser directement la testostérone.

La testostérone et surtout la DHT interviennent dans la virilisation via leur récepteur la voix devient plus grave, la pousse des poils est stimulée. Contrairement à une croyance populaire, la testostérone n'est pas associée à une augmentation de l'agressivité sauf l'agressivité territoriale chez les animaux. Cependant, elle est associée à la compétition sociale et aux comportements de dominance.

Elle augmente durant l'anticipation d'activités sportives et après la victoire. Elle accentue aussi la réaction autonome aux visages menaçants. Elle produit aussi une réduction des réactions de peur et de stress. Elle réduit le réflexe de sursaut et l'orientation aux stimuli aversifs. Elle réduit aussi la réponse hormonale au stress [ 28 ]. La testostérone participe à la perte de cheveux des hommes avec l'âge. Le taux de testostérone décroit avec l'âge [ 29 ].

La supplémentation en cette hormone chez l'homme âgé n'a pas démontré d'intérêt substantiel dans la prévention du déclin de la force musculaire, de celui des fonctions intellectuelles ou au niveau de la qualité de vie [ 30 ]. Elle pourrait même augmenter le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires [ 31 ]. Chez la femme ménopausée, elle pourrait améliorer la libido [ 32 ]. Chez le rat mâle, le comportement sexuel dépend du niveau de testostérone. La castration réduit l'activité sexuelle.

La testostérone augmente l'activité sexuelle. La transformation de la testostérone en estradiol par l' aromatase produit les effets activateurs de la testostérone sur le comportement sexuel. Avec le blocage de l'aromatase, on observe une baisse des comportements mâles, une hausse des comportements femelles, ainsi qu'une hausse de l'attirance pour les mâles.

L'injection intramusculaire d'énanthate de testostérone est efficace durant deux à trois semaines [ 33 ] mais les injections peuvent être douloureuses. L'undecanoate de testostérone se fait par une injection toutes les dix semaines [ 34 ].

En implant sous-cutané , la durée d'action peut être prolongée quatre à cinq mois après sa mise en place [ 35 ]. La voie transdermique peut être utilisée application de crème contenant l'hormone ou patch. Une rougeur et un prurit sont assez fréquents sur le lieu d'application [ 36 ]. La surface utilisée et le lieu d'application sont assez neutres vis-à-vis des concentrations sanguines en hormone obtenues [ 37 ]. Dans le même registre il existe une forme à coller sur la muqueuse buccale et semblant donner des taux de testostérone plus stable [ 38 ].

Sous forme de comprimés, la testostérone est d'efficacité très variable [ 39 ] et n'est pas disponible dans tous les pays. Veuillez laisser ce champ vide: Voici le merveilleux agenda du mois de juin du Bocal, local au 2 allée de Finlande à Rennes. Venez donc nous faire un coucou: La deuxième édition du Fest-Noz dégenré se déroulera le 9 juin prochain à St Riwal.

Au programme ateliers, rencontres et musique trad! À propos Contact publier Se connecter. Comment se passe la modération?

Infos locales Féminismes - Genres - Sexualités. Publié le 24 octobre Mise à jour le 29 octobre Entre deux sexes , 56min Ce documentaire présente des témoignages de personnes intersexes, décrit avec subtilité un bout de cette communauté qui se rencontre et se bat encore contre les mutilations, stérilisations, traitements hormonaux non consentis.

Compléments d'info à l'article Proposer un complément d'info.




gonadique deux sexes sexe entre amis

Proposer un complément d'info. Ce forum est modéré a priori: Veuillez laisser ce champ vide: Voici le merveilleux agenda du mois de juin du Bocal, local au 2 allée de Finlande à Rennes. Venez donc nous faire un coucou: La deuxième édition du Fest-Noz dégenré se déroulera le 9 juin prochain à St Riwal. Au programme ateliers, rencontres et musique trad! À propos Contact publier Se connecter.

Comment se passe la modération? Infos locales Féminismes - Genres - Sexualités. Publié le 24 octobre Mise à jour le 29 octobre L'hypophyse est logée dans la selle turcique. On a remarqué que la castration du rat mâle entraîne une augmentation de l'activité de l'hypophyse antérieure que l'on peut arrêter par l'injection de broyat de testicule contenant de la testostérone.

Une injection de testostérone directement dans l'hypophyse antérieure est sans effet. Par contre, une injection dans l'hypothalamus provoque une baisse de l'activité de l'hypophyse et une régression des testicules si l'expérience est faite sur un rat non castré. La testostérone produite par le testicule possède une action sur l'axe hypothalamo-hypophysaire. Cette action est inhibitrice puisqu'elle ralentit l'activité de l'hypothalamus. La testostérone ralentit l'activité sécrétrice de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Elle se fixe sur des récepteurs cellulaires. Comme elle ralentit leur fonctionnement, on dit que c'est un rétrocontrôle négatif ou inhibiteur.

À l'image des autres hormones stéroïdes, la testostérone est un dérivé du cholestérol. C'est dans les testicules que les plus grandes quantités de testostérone sont produites, mais elle est également synthétisée en plus petites quantités par les cellules thécales et les ovaires , la zone réticulée de la cortico-surrénale , et le placenta. Cette conversion périphérique est la source principale de testostérone chez la femme ménopausée.

Dans les testicules, la testostérone est produite par les cellules de Leydig. Vu la double fonction de la gonade mâle, la testostérone influe directement sur la spermatogénèse. Il existe un équilibre entre la fraction de testostérone fixée sur la SHBG et la fraction libre. Seule la testostérone libre et celle liée à l'albumine est biologiquement active. Les niveaux de testostérone dans le système sanguin varient naturellement au cours d'une période de vingt-quatre heures, avec des pics tôt le matin [ 7 ].

Le sommeil contribue à la régénération de la testostérone, et un manque de sommeil peut avoir des conséquences sur celle-ci [ 7 ]. Après 30 ans, la plupart des hommes commencent à connaître une baisse progressive de la testostérone. Une diminution de la libido s'accompagne parfois de la baisse de la testostérone, conduisant de nombreux hommes à croire à tort que leur perte d'intérêt pour le sexe est simplement due au vieillissement [ 8 ].

Un mâle tendu pourrait connaître une baisse de la production ou de la sensibilité à la testostérone, liées à la surproduction du cortisol [ 9 ] , [ 10 ]. Quant à des apports exogènes d'androgènes, ceux-ci augmentent dangereusement la pression artérielle [ 9 ].

Certains aliments contiennent des substances qui peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le flot de testostérone dans le corps mâle. Ces éléments, minéraux ou substances chimiques, peuvent également se trouver dans un état pur en forme de comprimés. Parmi les éléments ayant un effet excitateur notoire on compte le zinc [ 11 ]. De plus, la proportion de lipides, glucides en tant que source d'énergie et protéines consommée a une influence. Une surconsommation de protéines et un manque d'énergie entraînent une baisse de l'androgène [ 12 ].

On souligne aussi l'importance de matières grasses y compris les saturées et la nécessité de réduire la consommation de sucres simples, notamment pour éviter ou réduire l'obésité et le syndrome métabolique [ 13 ] , [ 14 ].

La vitamine D , dont la production est stimulée par une exposition aux rayons solaires, est évoquée pour une production saine de la testostérone mais n'aboutit pas à une augmentation significative [ 15 ]. Bien que la plupart des recherches aient démontré que l'alcool inhibe la sécrétion de testostérone, une étude a montré que l'alcool peut parfois induire une augmentation rapide des concentrations plasmatiques et cérébrales de testostérone.

Cette constatation, qu'un certain niveau de consommation d'alcool pourrait augmenter la testostérone dans le cerveau de certaines personnes, pourrait expliquer pourquoi l'alcool rend certaines personnes agressives en état d'ébriété [ 16 ] , [ 17 ] , [ 18 ]. Plusieurs études ont démontré que des pesticides dans l' agriculture conventionnelle , en plus de produits chimiques dans la vie moderne, ont contribué à la baisse générale des niveaux de testostérone [ 20 ] et de la fertilité masculine mondiale.

Si la pratique d'un sport régulier et impliquant d'importantes masses musculaires squat , deadlift et power clean par exemple peut avoir un effet positif sur les niveaux de testostérone dans le corps, il est noté qu'un régime de sur entraînement peut réduire le taux résiduel de testostérone [ 23 ]. Une étude émanant d'un laboratoire de psychologie de l' université du Michigan tend à démontrer que la production d'hormones telles que la testostérone et la progestérone pouvaient être stimulée ou inhibée par des facteurs psychologiques.

La production d'hormones est immédiatement affectée, de manière différente selon le sexe des sujets, mais aussi selon qu'ils sont naturellement d'importants producteurs d'une hormone ou non. L'effet psychologique d'une victoire, même si l'homme ne participe pas physiquement, a été démontré [ 25 ]. La testostérone fait partie du groupe des androgènes qui rassemble la testostérone et la dihydrotestostérone DHT. Ce sont ces deux hormones qui sont capables d'activer le récepteur aux androgènes, présent sur de nombreux organes.

C'est via ce récepteur que les androgènes médient leur action. Il est important de noter que c'est la DHT qui a la plus forte affinité pour ce récepteur, en d'autres termes, c'est la DHT la vraie hormone active. La testostérone est produite par les testicules via la stimulation hypothalamo-hypophysaire puis est ensuite transformée en DHT par une enzyme, la 5alpha-réductase, présente essentiellement dans la prostate. D'autres organes comme la peau, possèdent aussi une activité 5alpha-réductase faible leur permettant d'utiliser directement la testostérone.

La testostérone et surtout la DHT interviennent dans la virilisation via leur récepteur la voix devient plus grave, la pousse des poils est stimulée. Contrairement à une croyance populaire, la testostérone n'est pas associée à une augmentation de l'agressivité sauf l'agressivité territoriale chez les animaux.

Cependant, elle est associée à la compétition sociale et aux comportements de dominance. Elle augmente durant l'anticipation d'activités sportives et après la victoire. Elle accentue aussi la réaction autonome aux visages menaçants. Elle produit aussi une réduction des réactions de peur et de stress. Elle réduit le réflexe de sursaut et l'orientation aux stimuli aversifs.

Elle réduit aussi la réponse hormonale au stress [ 28 ]. La testostérone participe à la perte de cheveux des hommes avec l'âge. Le taux de testostérone décroit avec l'âge [ 29 ]. La supplémentation en cette hormone chez l'homme âgé n'a pas démontré d'intérêt substantiel dans la prévention du déclin de la force musculaire, de celui des fonctions intellectuelles ou au niveau de la qualité de vie [ 30 ].

Elle pourrait même augmenter le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires [ 31 ]. Chez la femme ménopausée, elle pourrait améliorer la libido [ 32 ].

Chez le rat mâle, le comportement sexuel dépend du niveau de testostérone. La castration réduit l'activité sexuelle.

La testostérone augmente l'activité sexuelle. La transformation de la testostérone en estradiol par l' aromatase produit les effets activateurs de la testostérone sur le comportement sexuel. Avec le blocage de l'aromatase, on observe une baisse des comportements mâles, une hausse des comportements femelles, ainsi qu'une hausse de l'attirance pour les mâles.

L'injection intramusculaire d'énanthate de testostérone est efficace durant deux à trois semaines [ 33 ] mais les injections peuvent être douloureuses. L'undecanoate de testostérone se fait par une injection toutes les dix semaines [ 34 ]. En implant sous-cutané , la durée d'action peut être prolongée quatre à cinq mois après sa mise en place [ 35 ]. La voie transdermique peut être utilisée application de crème contenant l'hormone ou patch. Une rougeur et un prurit sont assez fréquents sur le lieu d'application [ 36 ].

La surface utilisée et le lieu d'application sont assez neutres vis-à-vis des concentrations sanguines en hormone obtenues [ 37 ].

..


La deuxième édition du Fest-Noz dégenré se déroulera le 9 juin prochain à St Riwal. Au programme ateliers, rencontres et musique trad! À propos Contact publier Se connecter. Comment se passe la modération? Infos locales Féminismes - Genres - Sexualités. Publié le 24 octobre Mise à jour le 29 octobre Entre deux sexes , 56min Ce documentaire présente des témoignages de personnes intersexes, décrit avec subtilité un bout de cette communauté qui se rencontre et se bat encore contre les mutilations, stérilisations, traitements hormonaux non consentis.

Compléments d'info à l'article Proposer un complément d'info. Agenda du Bocal du mois de juin Voici le merveilleux agenda du mois de juin du Bocal, local au 2 allée de Finlande à Rennes. Samedi 12 mai aux escarpaulettes. Comment publier sur expansive.

La sécrétion de GnRH chez l'homme adulte est rythmique un pic toutes les 90 minutes. L'administration continue de GnRH provoque une désensibilisation de ses récepteurs et on observe alors une castration chimique. La testostérone agit en retour feed-back négatif sur la sécrétion des hormones hypophysaires, indirectement en agissant sur l'hypothalamus la testostérone diminue la fréquence des pics de GnRH et directement sur l'hypophyse la testostérone inhibe la sécrétion de LH.

La testostérone agit sur les cellules de Sertoli notamment par l'intermédiaire d'une protéine de liaison des androgènes elle-même sécrétée par les cellules de Sertoli sous l'action de la FSH. Les cellules de Sertoli sécrètent aussi l' inhibine , une hormone inhibant la sécrétion de FSH par l'hypophyse. La testostérone, hormone masculinisante intervient sur l'ensemble de l'appareil génital et est responsable du maintien des caractères sexuels secondaires pilosité, croissance, répartition des masses graisseuses et musculaires, timbre de la voix, sécrétions des glandes sébacées, développement des muscles squelettiques Des précisions issus de Reproduction des vertébrés, Masson, un essai de présentation globale:.

Le développement ovarien et testiculaire, du moins à partir d'un certain stade de croissance, est sous le contrôle absolu des gonadotropines FSH et LH. Les cellules de la thèque interne ont des récepteurs à la LH dès la formation de l'antrum mais pas de récepteurs à la FSH. Par contre les cellules de la granulosa expriment très tôt des récepteurs à la FSH, cette dernière induisant l'expression de récepteurs à la LH.

L' oestradiol orthographié aussi estradiol est produit essentiellement par les cellules de la granulosa qui transforment activité aromatase la testostérone en estradiol, sous l'action stimulante de la FSH.

C'est la thèque interne, sous l'action de la LH, qui sécrète de la testostérone. La FSH intervient aussi en stimulant la sécrétion d'inhibine par les cellules de la granulosa ; l'inhibine, à son tour stimule la sécrétion de testostérone par les cellules de la thèque. Chez l'homme, ce sont aussi les cellules de Sertoli qui sécrètent l'inhibine sous l'action de la testostérone potentialisée par les protéines liant les androgènes sécrétées par les cellules de Sertoli sous l'action de la FSH.

Les gonadotropines stimulent à la fois la synthèse des stéroïdes et des cytochromes. Progestérone, testostérone et estradiol ont des récepteurs nucléaires spécifiques activant directement certains gènes Mais les stéroïdes agissent aussi à des niveaux non génomiques estradiol par exemple sur les récepteurs du GABA ou les récepteurs des opiacés D'une façon très générale les stéroïdes agissent sur la multiplication des cellules, leur différenciation fonctionnelle et leurs activités de synthèse.

Sous l'action des gonadotropines LH et FSH les follicules sécrètent de nombreuses protéines dont certaines ont des actions autocrines stimulation de la cellule sécrétrice elle-même , d'autres paracrines stimulation des cellules voisines sans transport par le sang , d'autres enfin endocrines sécrétion d'hormones , notamment ceux agissant sur la sécrétion des gonadotropines par l'antehypophyse. Alors, si l'ovocyte est cultivé isolément, il reprend spontanément sa méiose.

On a donc recherche un facteur d'inhibition, qui reste inconnu à ce jour. Certains auteurs pensent donc qu'il n'existe pas. La séparation de l'ovocyte d'avec ses cellules folliculaires qui sont très étroitement liées à l'ovocyte car des "pieds " pénètrent la partie périphérique du cytoplasme, isolée bien sûr par la membrane plasmique , fait intervenir dans tous les cas de profonds remaniements cytologiques.

On a mis aussi en évidence un facteur de nature chimique encore inconnu qui semble être indispensable à la décondensation du noyau du spermatozoïde qui a fécondé l'ovocyte. L' ovulation semble être d'abord sous contrôle d'une élévation du niveau plasmatique d'estradiol pour les Mammifères qui provoque la décharge de GnRH responsable de la décharge des gonadotropines hypophysaires. Il semble que ce soit la quantité de gonadotropines disponibles par rapport au besoin des follicules en croissance qui détermine pour une espèce son taux d'ovulation.

Des techniques de perfusion d'ovaires mûrs de Mammifères in vitro ont permis de préciser les déterminismes de l'ovulation: Le gonflement du follicule est rendu possible par la dissociation des fibres de collagène des membranes externes de l'ovaire albuginée et de la thèque externe.

La rupture du follicule semble résulter non d'une augmentation de la pression dans la cavité folliculaire mais d'un amincissement et d'une dissociation des cellules de la paroi du follicule au niveau de l'apex, zone protubérante du follicule mûr.

Quelques heures avant l'ovulation on observe une vasoconstriction générale de l'ovaire qui provoque la mort des cellules épithéliales au niveau de l'apex. C'est la dégradation des cellules épithéliales enzymes lytiques libérées On observe alors une fuite de liquide folliculaire qui fait baisser la pression hydrostatique du follicule et c'est cette dernière qui provoquerait l'expulsion complète de l'ovocyte et des cellules périovocytaires formant la corona radiata par une contraction de l'ovaire.

L'ovulation est actuellement considérée comme un mécanisme relevant de la réaction inflammatoire localisée.

En effet, on y retrouve tous les facteurs chimiques histamine, prostaglandines, bradykinine Cette compréhension est évidemment à la base des connaissances sur les mécanismes de régulation artificielle par l'homme des ovulations On peut qualifier le corps jaune de glande endocrine éphémère , plus ou moins structurée l'expression est tirée du Reproduction des vertébrés, p , références citées en début de page.

Chez les Primates le corps jaune a pour fonction essentielle de synthétiser des hormones stéroïdes, essentiellement la progestérone, mais aussi de nombreuses hormones ou facteurs de croissance peptidiques ocytocine, relaxine, IGFs, inhibines, prostaglandines Le corps jaune inhibe aussi la folliculogénèse.

Le développement du corps jaune n'est pas du à une multiplication cellulaire mais à l' hypertrophie des cellules de la granulosa dont le contenu en ADN augmente et qui deviennent polyploïdes.

Les cellules de la thèque interne chez la femme et le singe rhésus restent groupées en îlots ou en travées associées à du tissu conjonctif et forment des septa entre les amas de cellules lutéales. C'est la LH qui semble contrôler le maintien du corps jaune chez la femme.

La régression intervient en absence de fécondation au bout d'environ 2 semaines. On a isolé un facteur de régression du corps jaune: Toutes les expériences tentant de démontrer le rôle des hormones lutéotropes LH sur la lutéolyse se sont soldées par des échecs et l'on pense maintenant que celle-ci est bien sous la dépendance d'un facteur sécrété par l'utérus, sauf chez la femme et les Primates, chez lesquels l'hystérectomie ablation de l'utérus est sans effet.

La question est donc encore ouverte. Des facteurs embryonnaires bloquant la lutéolyse en cas de gestation ont été isolés chez des Primates: Il est sécrété en grande quantité pendant les deux premiers mois de vie embryonnaire, il inhibe la lutéolyse, stimule les sécrétions stéroïdiennes progestérone surtout du corps jaune gestatif et du placenta et stimule l'hypertrophie et la relaxation des cellules musculaires du myomètre utérin et des vaisseaux.

Le corps jaune persiste chez les Primates pendant toute la durée de la gestation. Le point de vue fondamental: Cette régulation se fait bien sûr en synergie avec la fonction endocrine propre des gonades qui intervient sur leur propre développement et sur les autres organes de la reproduction.

Ce qui peut être illustré par ce petit schéma:. Le contrôle du système hypophyse-ovaires fait intervenir une sécrétion pulsatile de GnRH , neurohormone hypothalamique qui agirait sur les cellules antehypophysaires sécrétant le LH et la FSH. Il est sécrété par des neurones de l'aire préoptique et de l'hypothalamus médian, mais d'autres neurones du cerveau semblent aussi pouvoir le sécréter. La sécrétion est pulsatile mais tous les facteurs de l'environnement éclairement, température La puberté correspond à une augmentation de fréquence des pulses alors que la gestation ou l'allaitement correspondent à une baisse de fréquence.

Le "générateur de pulses" n'a pas été identifié et l'on pense pouvoir invoquer une sécrétion rythmique autonome et une système de synchronisation. Mais ceux-ci restent à découvrir Le GnRH se fixe a un récepteur membranaire de type glycoprotéine à la surface des cellules gonadotropes. Le complexe hormone-récepteur est endocyté après micro-agrégation regroupement des récepteurs deux par deux et le GnRH est libéré dans la cellule. Il semble agir au niveau du cytoplasme et du noyau et provoque rapidement une libération des gonadotropines et à plus long terme une stimulation de la synthèse des gonadotropines par l'AMPc.

La sécrétion pulsatile des hormones gonadotropes semble résulter directement de la sécrétion pulsatile du GnRH. Chez tous les vertébrés des deux sexes la castration est suivie d'une augmentation de la fréquence et de l'amplitude des pulses de GnRH entraînant une élévation des niveaux plasmatiques des gonadotropines. L'administration des stéroïdes sexuels entraîne un retour plus ou moins complet vers les niveaux bas observés avant la castration. Chez la femme, la fréquence des pulses est plus élevée dans la première partie du cycle sexuel phase folliculaire que dans la seconde phase lutéale.

On a isolé des récepteurs aux stéroïdes sexuels au niveau des cellules hypophysaires mais par contre les neurones à GnRH n'en possèdent pas l'action des stéroïdes sexuels pourrait se faire par l'intermédiaire d'autres neurones sensibles qui stimuleraient ensuite les neurones à GnRH par leurs neuromédiateurs. Par contre, in vivo, et chez tous les vertébrés étudiés, on a mis en évidence une diminution du contenu en GnRH des neurones hypophysaires à chaque fois que la concentration en gonadotropines augmente castration, décharge ovulante, variations saisonnières D'une façon générale on peut dire que les neuromodulateurs de la libération de GnRH agissent soit en dépolarisant fortement la membrane, ce qui provoque la libération de GnRH, soit en la dépolarisant faiblement, ce qui favorise mais ne provoque pas cette libération, soit enfin en hyperpolarisant la membrane, ce qui inhibe la libération de GnRH.

La GnRH stimule l'expression de ses propres récepteurs on parle d'up-regulation. L'administration continue de GnRH provoque chez l'homme une désensibilisation par diminution du nombre de récepteurs down-regulation. D'autre part il existe des contrôles en retour ou rétrocontrôles de l'ovaire sur l'antehypophyse et sur l'hypothalamus. Il existe d'autres hormones inhibine par exemple qui ont été isolées de l'ovaire. Il existe aussi des facteurs chimiques agissant à courte distance comme dans le système immunitaire Chez de nombreuses femelles de Primates et de mammifères en général la période postovulatoire s'accompagne de profonds changements comportementaux agitation, signaux visuels, olfactifs, sonores Les durées des cycles oestriens varient de quelques jours jours chez la souris à par exemple 21 jours chez la vache ou la truie.

L'action des stéroïdes sexuels au niveau des cellules hypophysaires rétrocontrôle semble se faire notamment par diminution du nombre de récepteurs à la GnRH. Mais, in vivo comme in vitro , l' estradiol semble avoir un effet biphasique: La progestérone semble ne pas avoir d'effet propre sur l'hypophyse, la synthèse de ses récepteurs dépendant de l'estradiol.

Les nombreux facteurs cités plus haut exercent aussi des rétrocontrôles variées soit sur les neurones à GnRH soit sur l'hypophyse La décharge ovulante de GnRH ne peut se produire que si le système nerveux central et l'hypophyse ont été soumis à l'action de l'estradiol, à un niveau suffisamment élevé et pendant un temps minimum. Chez les Mammifères, la présence d'un niveau élevé de progestérone empêche une décharge ovulante de se produire cette propriété est utilisé dans la conception des contraceptifs chimiques de type dérivés progestatifs.

Chez la femelle de Primate normale la décharge ovulante de LH se produit après la décharge de GnRH si les cellules hypophysaires on été soumises à de fortes concentrations d'estradiol. Si l'on remplace l'action de l'hypothalamus chez un animal opéré par une injection pulsatile de faible taux de GnRH on observe par contre une libération importante de LH et FSH du fait de l'élévation du taux d'estradiol sécrété par les follicules en croissance sans qu'il soit nécessaire d'administrer une forte dose de GnRH.

Il y a donc aussi une sensibilité directe de l'hypophyse à l'estradiol. Si l'on s'en tient au niveau des cellules, la fécondation chez l'homme est la rencontre suivie de la fusion en milieu liquide les sécrétions de l'oviducte de deux gamètes: Elle comprend les événements principaux suivants:.

Mais la fécondation peut aussi être étudiée au niveau des organes voir chapitre précédent. En effet, la fécondation humaine ne peut avoir lieu que en un certain point des trompes, à l'aide d'organes copulateurs pénis et vagin au fonctionnement réglé et coordonné.

On a récemment mis en évidence chez des mammifères? Ce thermotactisme un tactisme est un déplacement orienté, ici par la température reste mystérieux. Un chimiotactisme attraction chimique prendrait le relais au voisinage de l'ovocyte qui sécréterait des substances attractives voir Des spermatozoïdes sensibles à la température , Pour la Science , , mars , p Enfin, la fécondation, étudiée au niveau des individus, est réalisée entre sexes séparés, pendant le périodes et aux âges d'activité sexuelle.

Au niveau des populations, elle dépend plus de caractères éthiques, économiques, familiaux Tous ces paramètres ont parfois tendance à être volontairement écartés car ils peuvent paraître non nécessaires à certains. En effet, la fécondation in vitro permet d'obtenir un zygote. Mais le zygote n'est rien s'il ne se divise pas pour donner un massif embryonnaire.

De même l'embryon n'est rien s'il ne s'implante pas dans un utérus Le travail de reproduction est global et finalisé ou il n'est que manipulation technique du vivant. L'hérédité est une question qui DOIT être approfondie mais qui débouche sur des théories.

Pour tous ceux qui le souhaitent je vous conseille de consulter les pages sur l' hérédité du site lié à celui-ci. La question peut se formuler de différentes façons: Qu'est-ce qui est transmis des parents aux enfants? Quelle est la part de l'inné et de l'acquis dans le développement de l'enfant, dans son comportement, ses capacités? La réponse quasi automatique fait référence à un imaginaire social très fort: La mystique de l'ADN.

Du gène comme icône culturelle , Dorothy Nelkin et M. Susan Lindee, La Recherche, , juillet-août , En effet, si l'on vous questionne, vous finirez bien par revenir sur votre première réponse et dire qu'effectivement les gènes, ou plus exactement les chromosomes, ne sont bien sûr pas les seuls éléments matériels transmis sur lesquels l'hérédité peut se fonder: Mais quand il s'agit de proposer une théorie vous vous trouvez devant l'unique théorie chromosomique de l'hérédité, la seule qui soit enseignée dans le secondaire.

Le concept de programme génétique repose lui aussi totalement sur des positions philosophiques issues des découvertes de Morgan voir histoire de la génétique.

D'autres théories sont en train de se faire une place dans les milieux scientifiques et philosophiques mais ce sont des phénomènes assez lents. Je vous ai parlé de la théorie de Rosine Chandebois qui est à mon avis très intéressante mais il y en a certainement d'autres que je ne connais pas. Que doit-on, que peut-on enseigner à l'école élémentaire sur l'hérédité? Le premier élément est de se garder soigneusement de présenter les caractères de l'homme couleur des yeux, taille La deuxième précaution est de bien présenter l'hérédité comme un phénomène biologique global travail de reproduction et non une simple transmission mécanique, matérielle, de particules déterminées.

La part de l'inné et de l'acquis, devrait pouvoir être présentée de façon encourageante pour l'enfant, même s'il n'y a pas de réel support biologique à telle ou telle théorie: On peut aussi dire que chacun a un point fort qui doit être valorisé.

Une question liée de façon étroite à l'hérédité est celle de la définition du sexe. Sans aborder de front la question en prenant l'exemple de l'homme, on peut se contenter de présenter la séquence acceptée actuellement par l'ensemble de la communauté scientifique: XX chez la femme et XY chez l'homme.

Ce sexe génétique est à l'origine du déterminisme du sexe phénotypique ou somatique sur lequel repose la morphologie de l'individu organes sexuels externes et internes dimorphisme sexuel , caractères sexuels secondaires Cependant tout n'est pas simple: En voici quelques-uns juste pour vous surprendre:. Il n'est pas rare d'entendre citer parmi les applications médicales Si l'on peut dire que toute médecine soigne la médecine curative soigne les effets ; la médecine préventive , soigne les causes je crains par contre qu' il n'y ait rien de médical à ces actes de contrôle de la reproduction , sauf dans certains cas limites de médecine préventive pour laquelle une conception mettrait gravement en danger la vie de la mère.

Par contre, ils doivent sans aucun doute se faire sous contrôle médical. Leur choix relève de l'éthique et non de la médecine. Le contrôle des naissances n'est certes pas un acte nouveau et il semble rapporté dans des temps très anciens. Qu'apportent les connaissances actuelles? Par la prise de molécules chimiques dérivées des hormones naturelles et à des doses très éloignées des doses biologiques, sous forme de comprimés pilules , ou d'injections sous-cutanées , une femme peut soit empêcher l'ovulation, soit empêcher la fécondation mécanismes contraceptifs , soit enfin empêcher la nidation mécanisme contragestatif.

En dernier lieu des molécules artificielles peuvent aussi provoquer un avortement mécanisme abortif. On est loin de bien connaître les modifications physiologiques liées à l'emploi des contraceptifs chimiques et les femmes qui les utilisent assez massivement dans certains pays comme la France, on servi à ajuster les doses, qui ont fortement diminué en 40 ans, et prévoir quelles sont les associations dangereuses avec certaines maladies et certains médicaments On est loin d'un cours de biologie.

Par contre il existe de réelles applications médicales: On notera qu'ils relèvent aussi de l'éthique, comme tout acte de l'homme. Le désir d'enfant, légitime, de certains couples, est poussé à un tel paroxysme que l'enfant est instrumentalisé, n'étant plus que l'objet du désir de ses parents. Dans ce domaine encore la psychologie, la sociologie avec son volet économique essentiel et toujours l'éthique sont les sciences adéquates, certainement pas la biologie qui n'a pas grand chose à voir avec les techniques comme la FIVETE fécondation in vitro et transfert d'embryon.

Comme vous pouvez être interrogés sur ces questions voici quelques éléments de réponse issus de "La reproduction des vertébrés" Masson, Un petit article récent d'Israël Nisland Eugénisme et diagnostic ; Quels sont les objectifs réels de l'échographie des femmes enceintes? Pour la Science, , mars , p8 met le doigt sur la finalité des examens échographiques.

Dans ce cas, un médecin est conduit à proposer un avortement si l'atteinte foetale est très grave ou si la grossesse met la vie de la mère en danger. L'avortement médical est ainsi une forme d'euthanasie active. Or les progrès récents ou prévus du dépistage prénatal et la prolongation du délai légal d'avortement nous mènent vers une situation où un eugénisme institutionnalisé serait possible: Examinons pourquoi cette situation serait grave.

Jusqu'en , les avortements thérapeutiques de grossesse étaient prescrits par les seuls échographistes, qui étaient alertés par des observations effectuées au cours de l'échographie de dépistage prénatal. Une remarque du médecin à sa patiente transformait parfois une grossesse désirée en un désir d'avortement, et les médecins étaient alors poussés par les femmes à des attitudes contre leur avis et contre leur conscience. La situation était aggravée par le risque de poursuites judiciaires par des parents, lorsque le pronostic de la maladie de l'enfant avait été sous.

La loi de , suivie de décrets en , impose aujourd'hui que les dossiers d'avortement médical ne se décident plus dans le cabinet de l'échographiste, entre le seul médecin et sa patiente. Ces centres sont composés d'échographistes, de généticiens, de médecins des diverses disciplines, de psychiatres Les dossiers sont discutés publiquement et collectivement. Ainsi, les échographistes échappent aux pressions des patients et sont protégés du risque médico.

Doit-on rappeler que la médecine a une obligation de moyens, et non de résultats? Qu'elle doit soigner, mais ne peut pas toujours guérir? Ces centres doivent aujourd'hui prendre des décisions sur des bases claires, mais ce serait une erreur qu'ils en viennent à décider ce qui est normal et ce qui ne l'est pas.

L'institutionnalisation d'une norme fait évidemment peur, car elle pourrait conduire à un eugénisme d'état. En outre, que cherche-t-on à voir lors de l'examen? Le diagnostic prénatal n'a toujours pas d'objectifs bien définis. Je maintiens que dépister l'absence d'un doigt à une main n'apporte rien à la grossesse: La médecine n'a pas décidé ce qui est grave et ce qui ne l'est pas, et la technique médicale a progressé plus vite que la réflexion sur l'utilisation de cette technique.

Pis encore, les progrès de l'échographie relancent les risques de dérive. Aujourd'hui, les échographies vaginales en trois dimensions dépistent d'éventuelles anomalies avant le délai légal d'interruption volontaire de grossesse: De surcroît, des discussions sont en cours pour repousser la date légale d'interruption volontaire de grossesse. Si l'on décidait finalement un allongement du délai, je proposerais de repousser aussi la date d'échographie de grossesse aujourd'hui fixée à 13 semaines de grossesse.

Revenons à la question centrale: Selon moi, ce dépistage n'a de sens que s'il engendre une modification de la conduite obstétricale: Ce dysgénisme relève bien de la mission médicale: Au contraire, l'eugénisme national est dangereux: La technique peut être perfectionnée, mais les médecins doivent se demander à quoi ils servent.

L'éthique doit précéder la technique ; on doit réfléchir pour savoir comment on la met en oeuvre et, même, si on la met en oeuvre. Jamais je n'admettrai le point de vue des techniciens qui veulent faire de belles images sans réfléchir aux conséquences de leurs actes.

Les échographistes doivent être des médecins, pas des manipulateurs: Et le foetus n'est pas un produit de transformation ; c'est un être humain. Pour une définition de l'éthique je renvoie au cours de spécialité de terminale. L' éthique est la science des actes humains science de l'agir considérés selon leur orientation à la fin dernière de l'homme moralité.

La moralité d'un acte humain est son orientation à la fin dernière de l'homme. La fin de l'homme comprend sans doute aucun la multiplication de l'espèce , même si un individu peut s'y soustraire. La reproduction doit donc être ordonnée à sa fin: Toute pratique qui cherche une autre fin avec les moyens physiologiques reproducteurs est une pratique détournée de sa fin.




Sexe ama teen sex com

  • SEXE TUKIF PHOTO SEXE GRATUIT
  • SEXE GROS SEINS ANIME SEXE
  • HISTOIRE SEXE SOEUR POUPÉES DE SEXE
  • Gonadique deux sexes sexe entre amis

Video sexe branlette sexes gratuit


Beurette sex sexe amateur tukif